Ups

  • Une exposition photo bien tentante se tient en ce moment à la librairie Appétit (Paris VIe), spécialisée dans l’art culinaire : « C’est si bon ! » de Sandrine Alouf. Elle vise à tourner en dérision le regard des touristes sur la gastronomie française, en associant des plats emblématiques français (pas toujours ragoûtants) à des touristes eux aussi totalement stéréotypés, avec des mines étonnées voire en proie au dégoût. Bien vu pour démonter les clichés, développer la tolérance et retrouver de l’humilité :) Bref, à déguster avec humour.
  • Un rappel toujours utile sur l’alimentation en pleine conscience qui permet de manger ce qu’on veut en écoutant ses sensations alimentaires, pour maigrir ou ne pas grossir. Cette habitude qui consiste, avec le soutien de la méditation, à bien se nourrir sans interdits ni régimes, fait de plus en plus d’adeptes. L’occasion de se souvenir que la clé réside dans la modération car comme le disait Brillat-Savarin « ceux qui s’enivrent ou s’indigèrent ne savent ni boire ni manger » !

 

Downs

  • Pas mal de critiques émergent ces temps-ci sur les livres de recettes modernes qui permettent certes de s’initier de plus en plus facilement et rapidement à la cuisine, mais conduiraient à une simplification et à une vulgarisation trop poussée de l’art culinaire. Si je suis d’accord pour déplorer la perte de la transmission du savoir-faire culinaire, n’oublions pas que « les recettes sont une flèche indiquant une destination, pas la destination elle-même »…bref osons être créatifs en cuisine !
  • Conséquence de ce qui précède, il semble que les repas en kit aient conquis les Français  ! Une autre manière de consommer et de préparer ses repas a le vent en poupe depuis quelques mois et le succès des boîtes livrées ne s’arrête plus. À l’intérieur : des aliments prêts à cuisiner et la recette qui va avec. Je comprends ce succès pour le gain de temps et le côté ludique… mais quelle tristesse de perdre le plaisir de découper et préparer soi-même !

 

La photo, c’est un délicieux rôti de porc riche en légumes savoureux et colorés, dégustés en terrasse à Turenne (Corrèze) il y a une dizaine de jours…. Ou comment se laisser influencer par les autres convives qui ne tarissaient pas d’éloges sur ce plat, alors que je n’avais pas forcément l’estomac dans les talons. Et comme j’ai eu raison :)